Jeux VidéosTests

Test : Castle Pals sur Nintendo Switch

Caractéristiques du jeu

  • Catégorie(s) : Action, Arcade, Aventure, Plateformes
  • Editeur(s) : Ratalaika Games
  • Développeurs(s) : Brad Erkkila
  • Sous-Titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Russe
  • Date de sortie : 29 mai 2020
  • Joueur(s) : 1
  • Taille : 38,00 Mb
  • Classe d’âge : 7+

Adaptation du jeu Flash éponyme, Castle Pals fait en ce 29 mai 2020 son entrée sur Nintendo Switch. Mais le platformer récemment porté sur consoles de salon par Ratalaika Games vaut il le détour ? C’est ce qu’on va voir dans ce test !

Ici comme dans beaucoup de jeux du genre, le scénario se limite au strict nécessaire. Nos deux héros décident d’explorer un château abandonné (après tout, qu’est ce qui pourrait mal se passer?). Cependant, ce dernier grouille évidement d’ennemis en tout genre et de défis que les deux protagonistes devront relever. Car oui, c’est là la particularité du titre : la cinquantaine de niveaux qui compose Castle Pals est répartie équitablement entre les deux personnages, chacun ayant bien sûr ses spécificités.

Kylee, équipée de gants de boxes, sera ainsi capable de terrasser ses ennemis à coups de poing ; Owen pourra grâce à sa super casquette à hélice voler où bon lui semble. Bien entendu, la qualité de l’un est le défaut de l’autre : Kylee dispose donc d’un simple saut tandis que Owen aura beaucoup plus de mal à vaincre ses opposants.

Globalement, Castle Pals est bien équilibré, et la difficulté bien que croissante ne rend pas le jeu insurmontable. Ou du moins, c’est le cas dans la quête principale ; en effet les plus téméraires trouveront leur bonheur dans les Niveaux Perdus, bien plus corsés. Il est dommage que quelques bugs ternissent le plaisir de jeu, et rien n’est plus frustrant que de perdre à cause d’un problème de collision ou d’une mauvaise visibilité.

Le titre est dans l’ensemble plaisant à jouer. Certains niveaux vous feront revenir sur vos pas, d’autres seront verticaux, et d’autres seront de classiques progressions horizontales. De plus, à la variété des ennemis/boss s’ajoute une mécanique rafraîchissante : un système d’interrupteurs qui se comportent différemment en fonction de la couleur du bloc sur lequel ils sont placés, ce qui ajoute par moments un aspect puzzle. Attention cependant, certaines mécaniques ne sont pas forcément intuitives, ce qui peut en rebuter certain·e·s.

Côté graphismes, on a comme vous pouvez le voir du pixel art coloré, remis au goût du jour. Bien que ce choix semble assez classique, il est ici totalement approprié. En effet, la lisibilité est quasi parfaite (à l’exception encore une fois de certaines surfaces de collision plus grandes que le sprite qui leur est associé). Les musiques qui l’accompagnent sont dans la même veine plutôt old-school, avec des mélodies chiptune.

Pour ce qui est de la durée de vie, comptez environ 3 heures pour venir à bout des niveaux principaux. Chacun d’entre eux étant assez court, on ne peut que vous conseiller de jouer sur des sessions courtes. Le temps de jeu peut toutefois être rallongé pour quiconque voudrait compléter le titre à 100 %. En effet, le titre vous accorde une médaille d’or pour chaque niveau fini d’une traite dans le temps imparti. De plus, les habitué·e·s du genre pourront choisir de désactiver les checkpoints pour un défi plus important.

Galerie D'images

Pour conclure, Castle Pals est un platformer assez classique, apportant quelques mécaniques peu communes. Bien que le début soit assez accessible, le titre se destine peut-être à des joueur·euse·s ayant déjà expérimenté le genre ; en raison de la difficulté des niveaux « bonus ». On ne peut pas dire qu’il révolutionne le platformer, toutefois l’alternance entre les deux protagonistes pourrait bien lui permettre de convaincre les habitué·e·s de ce style de jeux, malgré ses quelques bugs.

Ce Test de Castle Pals sur Nintendo Switch a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.

En bref

Avantages

  • Deux approches différentes
  • Une diversité dans la construction des niveaux
  • Des graphismes frais et colorés
  • Un prix accessible

Défauts

  • Musiques et effets sonores quelques fois répétitifs
  • Quelques bugs
  • Parfois frustrant
Notre Note :
3/5