Jeux VidéosTests

Test : Galaxy of Pen & Paper + 1 Edition

Caractéristiques du jeu

  • Catégorie(s) : Jeu de plateau, RPG, Aventure
  •  Editeur(s) : Plug in digital
  • Développeurs(s) : Behold Studios
  •  Voix : Inexistantes
  • Sous-Titres : Anglais, Portugais
  • Date de sortie : 08/04/2020
  • Joueur(s) : 1
  • Taille : 687,00 MB
  • Classe d’âge : 7+

Afin de bien comprendre le concept de ce jeu, il faut d’abord connaître un minimum les jeux de rôle. Les rôlistes peuvent donc passer directement au chapitre suivant. Pour les autres, ces jeux consistent à se plonger dans une ambiance médiévale, streampunk, d’anticipation, etc. Pour cela, un maître du jeu entraîne les participants,  endossant chacun un rôle en rapport avec le thème, dans un scénario évolutif. Les joueurs peuvent donc devenir qui ils veulent et choisir, en partie, leur destin dans l’histoire. Un principe de jeu complètement immersif qui, mené par un bon maître du jeu peut devenir très jouissif. Alors, développer ce concept en jeux vidéo paraît être une bonne idée, sur le papier en tous cas…

Dans Galaxy of Pen & Paper +1 Edition vous allez donc d’abord devoir choisir un maître du jeu. Jusqu’ici rien de bien compliqué puisqu’il vous suffira simplement de définir son apparence physique, sa tenue, son nom ainsi que son fauteuil. Cela dit, pas de quoi sauter au plafond puisque le générateur est loin d’être aussi complet que celui des Sims, par exemple. Vient ensuite le tour des deux participants au jeu de rôle. Vous aurez alors le choix entre plusieurs castes, races et compétences, qui pour le coup, sont assez conséquentes. Des choix qui auront, bien évidemment, une incidence directe sur leurs capacités au combat. 

Jusqu’ici, le soft semble original, sauf que Behold Studios n’en est pas à son coup d’essai et nous a déjà gratifiés de Knight of Pen & Paper I et II. Des softs en tous points identiques au jeu qui nous intéresse aujourd’hui à l’exception que ceux-ci étaient axés heroic fantasy. C’est pourquoi Galaxy of Pen & Paper + 1 Edition sent une peu (pour ne pas dire beaucoup) la redite. D’autant plus que ses créateurs ne semblent aucunement avoir appris de leurs erreurs passées. 

Tout comme dans les opus précédents, le joueur débute la partie dans une pièce où le maître du jeu commence à raconter son histoire. Là, les personnages sont catapultés dans un univers à la Star Wars où humains et extraterrestres se côtoient. Une idée brillante qui s’avère être un véritable soufflé en train de retomber. En effet, ce qui est très prenant avec un humain en face de soit devient très vite ennuyeux devant un écran. Un bon maître du jeu va mettre le ton, installer une ambiance ce qui est, bien évidemment, loin d’être le cas ici. Les dialogues, certes pleins d’humour, s’enchaînent si bien que les joueurs vont finir par les passer sans même prendre la peine de les lire, surtout que l’anglais (ou le Portugais) risques d’être un frein pour certains joueurs. De plus, durant le jeu, vous pourrez choisir par moments entre réagir de façon réfléchie ou instinctive, mais cela ne semble pas faire une réelle différence sur le déroulement du jeu.  Seul point positif, les développeurs ont gardé le système d’évolution personnalisée de la difficulté. C’est-à-dire que le joueur peut choisir à tous moments le nombre de personnages qu’il doit affronter rendant ainsi le stage plus ou moins ardu. Les récompenses (XP, argent…) étant distribuées en conséquence. Par contre, nous retrouvons des combats en tour par tour avec seulement deux coups par personnages, pas de quoi mettre en place des stratégies très poussées.

Enfin, Galaxy of Pen & Paper est vraiment bâclé au niveau des graphismes. Alors certes, il y a depuis quelques années un certain engouement du public pour le pixel revival. Mais là, les décors sont vides et répétitifs ce qui gâche totalement un character design assez réussi. Ne parlons même pas des musiques aussi éparses que peu inspirées.  Pour faire court, ce soft fait autant mal aux yeux qu’aux oreilles… Ce qui révèle une certaine cohérence finalement. 

Galerie D'images

Galaxy of Pen & Paper est un jeu qui, sur le papier, a tout pour plaire. Cependant, un manque flagrant d’audace en fait un jeu tout juste passable. Les développeurs de chez Behold Studios se sont contentés ici de faire une redite à peine cachée de leurs précédents titres. Même gameplay, mêmes graphismes bâclés, etc. Reste cependant de bonnes idées comme l’ambiance space opera ou un character design très réussi. Un soft qui pourra peut-être occuper quelques heures les néophytes de la série, mais qui risque de vite lasser ceux qui ont déjà joué aux Knight of Pen & Paper. À noter que cette version +1 apporte quelques missions supplémentaires ainsi que des caractéristiques inédites pour les personnages.

Ce test a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.

En bref

Avantages

  • Un univers Space opera assez sympa
  • Des personnages et situations hilarantes
  • Une prise en main assez intuitive

Défauts

  • Des décors désespérément vides
  • Un copier/ Coller de Knight & Paper
  • Des musiques agaçantes 
  • Des missions ultra-répétitives 
Notre Note :
2/5