Jeux VidéosTests

Test : Inmost sur Nintendo Switch

Caractéristiques du jeu

  • Catégorie(s) : Puzzle Game, Jeu narratif, Horreur
  • Editeur(s) : Chucklefish
  • Développeurs(s) : Hidden Layer Games
  • Voix : Anglais
  • Sous-Titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Néerlandais, Portugais, Russe, Chinois
  • Date de sortie : 21/08/2020
  • Joueur(s) : 1 joueur
  • Taille : 943,00 MB
  • Classe d’âge : 12+

Sur une terre dévastée, un homme vêtu d’une cape libère une étrange lueur. La petite étincelle de vie fait alors apparaître un arbre majestueux dont la croissance exponentielle parvient à détruire un sinistre château se trouvant sur son passage… 

Voilà un jeu dont les premières minutes ne reflètent pas du tout le reste du soft. En effet, Inmost démarre assez mollement. De plus, nous sommes largués littéralement dans une histoire qui s’annonce pourtant assez complexe sans plus de cérémonial que cela. Nous passons d’un personnage à l’autre avec pour seul scénario des bribes d’histoires décousues. 

Pourtant, ce pari risqué des développeurs de chez Hidden Layer Games s’avère finalement très payant. Plus les tableaux s’enchaînent et plus notre curiosité est piquée au vif. Quel peut être le lien entre une fillette, un homme dans la fleur de l’âge et un mystérieux chevalier d’un autre temps ? Une question centrale qui ne trouvera de réponse qu’en toute fin de jeu grâce à un dénouement aussi poignant qu’inattendu. 

Parlons gameplay maintenant. Si chacun des personnages possède sa propre maniabilité, leur point commun réside dans la simplicité de leur prise en main. La fillette ne possède que des mouvements basiques et devra utiliser escabeaux et chaises pour atteindre des recoins en hauteur. Les saynètes la mettant en scène ne sont d’ailleurs que des prétextes pour faire avancer l’intrigue. L’homme quant à lui possède le gameplay le plus complet puisqu’il peut sauter, interagir avec les éléments qui l’entourent et tout ceci avec seulement deux touches. De plus, les séquences avec ce personnage sont de loin les plus intéressantes du point de vue des énigmes. Quant au chevalier, ces phases sont plus axées plateformes à la manière d’un Mega Man, par exemple. En effet, celui-ci ne sait pas sauter, mais devra utiliser une corde pour aller d’un passage à l’autre. Cependant, il peut utiliser une redoutable épée pour se défendre lorsque l’autre homme devra trouver des astuces pour éviter les ennemis sans avoir recourt à la force. 

Enfin, d’un point de vue esthétique Inmost est quasi irréprochable. Si le jeu utilise, pour la énième fois, le bon vieux pixel art des familles, il tire cependant son épingle du jeu en nous offrant de magnifiques effets de lumière. De plus, le character design des divers protagonistes, qu’ils soient humains ou non, a été très travaillé et nous offre ainsi une expérience vidéo-ludique unique, entre poésie et horreur. Une ambiance encore renforcée par une bande-son, certes parfois assez discrète, mais que l’on sent tout aussi recherchée que les images qu’elle accompagne. 

Galerie D'images

Inmost est un petit jeu indépendant qui à priori ne paye pas de mine. Pourtant grâce à une mise en scène et un scénario intelligents, celui-ci s’avère être un excellent soft. Pour ne rien gâcher, son dénouement aborde un thème assez lourd (émotionnellement parlant) et de ce fait très peu représenté dans le monde du jeu vidéo. Lorsqu’un soft réussit l’exploit de combler les joueurs tout en leur offrant une véritable tragédie (sans tomber dans le larmoyant) que demander de plus ? Peut-être une durée de vie plus longue, car 5 à 6 heures suffiront pour terminer le soft. Et ce ne sont pas les petites lumières à trouver pour débloquer la totalité du scénario qui vont beaucoup améliorer cette faible durée de vie. Dommage, d’autant plus qu’Inmost nous offre une fin fermée qui ne laisse pas présager une hypothétique suite. 

Ce test de INMOST sur Nintendo Switch a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.

En bref

Avantages

  • Une prise en main enfantine.
  • Un scénario prenant et extrêmement bien ficelé.
  • Une ambiance visuelle et sonore de qualité.

Défauts

  • Un début qui ne reflète pas la qualité du soft.
  • Une durée de vie trop faible.
Notre Note :
3.5/5