Jeux VidéosTests

Test : Nicole sur Nintendo Switch

Caractéristiques du jeu

  • Catégorie(s) : Aventure, RPG, Simulation
  • Editeur(s) : Ratalaika Games
  • Développeurs(s) : WinterWolves Games
  • Sous-Titres : Anglais
  • Date de sortie : 31 juillet 2020
  • Joueur(s) : 1
  • Taille : 135,00 MB
  • Classe d’âge : 12+

Ce visual novel innovant mettant en scène vie quotidienne, amour et mystères vaut-il le détour? C’est parti pour le test de Nicole sur Nintendo Switch!

C’est la rentrée!

Capture d'écran de Nicole sur laquelle est présenté le fonctionnement du mode Visual Novel:

Nicole est donc la protagoniste de ce visual novel. Celle-ci vient tout juste de rentrer à l’université, le jeu va ainsi mettre en scène la vie quotidienne de cette étudiante : études, relations sociales, petits boulots et mystérieuses disparitions.

Capture d'écran de Nicole. Nicole et Jeff sont représentés dans une chambre. Nicole pense :

Le jeu propose deux modes : un mode visual novel « classique », ainsi qu’un mode plutôt «gestion». Nous n’allons pas détailler le gameplay du mode classique, dans la mesure ou il n’a rien de surprenant pour un jeu du genre. En revanche, le gameplay du mode gestion est plus intéressant à développer.

Capture d'écran de Nicole. On peut voir 8 choix possibles de lieux sur lesquels se rendre (Cafétaria, Cinéma, Salle de classe, Bibliothèque, Salle de bain, Parc, Restaurant, Appartement). Le teste en bas de l'écran explique que l'on peut prendre des cours supplémentaires l'après midi si le matin ne suffit pas.

Ainsi, le jeu se découpe en jours, eux même découpés en périodes. La matinée sera parfois l’occasion de passages scriptés propres aux VN, c’est à dire de la lecture de dialogues interrompus par des choix (et c’est à ça que ressemblera le mode classique). Ces passages seront souvent l’occasion de développer vos affinités.

Un mode au gameplay originalNicole se trouve devant son miroir. Un compte rendu de laprogression des jauges est affiché, ainsi que les niveaux d'entente avec 4 garçons. Le texte en ba de l'écran dit:

La fin de journée, en revanche, propose un gameplay plus proche de celui d’un jeu de gestion. En effet, sur la gauche de l’écran sont affichées en permanence des jauges. Celles ci représentent différents aspects de votre vie.

Nicole se trouve devant un personnage féminin. Le texte dit:

Tout d’abord, votre moral et votre énergie, qui doivent impérativement rester au dessus de zéro. S’ajoute à cela une ribambelle de barres de progression qui ne peuvent que se remplir : nombre d’indices, connaissance de vos cours, sociabilité… Remplir ces jauges vous fera donc perdre du moral et de l’énergie en quantité plus ou moins importante.

On voit en arrière plan un amphithéâtre. Le texte dit:

Pour faire évoluer ces valeurs, vous serez libre de vous rendre ou bon vous semble dans les environs du campus, que ce soit pour étudier à la bibliothèque, travailler à la supérette, observer les étudiants, ou encore aller à une séance de cinéma.

Un aspect “enquête” malheureusement délaissé

Sur un arrière plan d'amphithéâtre, on voit un téléphone sur lequel est écrit "Assistant, j'ai besoin de ta présence à la pharmacie de la ville cette après midi. Sois à l'heure"

Si vous prévoyez de vous intéresser aux mystères du jeu, on ne saurait que trop vous conseiller de jouer en mode classique, qui vous garantit de ne rien rater. Dans le mode gestion, cet aspect est en fait complètement facultatif, dans le sens ou il ne tient qu’à vous de vous y intéresser.Si votre jauge d’indices reste vide, vous n’entendrez que très peu parler de ces mystérieuses disparitions. De plus, il est malheureusement assez difficile de la remplir.

Sur un fond de chambre, un personnage nommé Darren dit à Nicole: "Il fait ça pour rire. Pourêtre honnête, il traite beaucoup de femmes de la même façon. Si j'étais toi, je le prendrais pas personnellement"

Pour en revenir au scénario, ce dernier est assez facile à suivre (voire très facile à suivre en mode classique). On peut cependant se poser des questions quant à la morale du jeu. On peut trouver étrange que l’une des conquêtes possibles de Nicole soit un de ses camarades de classe qui la fait chanter. Ce dernier la menace de détruire sa réputation auprès de ses professeurs si elle refuse d’être son assistante. Mettre en scène une relation « amoureuse » basée sur la menace de la destruction d’un avenir scolaire semble assez discutable.

Une direction artistique assez classique

Nicole se trouve entre deux garçons dans une épicerie. Le texte dit:

On a ici des graphismes assez classiques pour un jeu du genre. Des personnages style anime sont représentés sur des fonds colorés, accompagnés par des musiques plutôt instrumentales. Rien à redire à ce sujet, elles sont reconnaissables sans pour autant être répétitives.

Le texte dit:

Au niveau du contenu, on a comme dit précédemment deux modes. Le mode classique vous permettra donc de profiter pleinement de l’histoire, mais sera beaucoup plus linéaire. Dès le départ, on vous demandera si vous souhaitez résoudre le mystère, et avec quel garçon. Le vrai challenge se trouve dans le mode gestion, qui certes propose 10 fins mais rend plus difficile la progression.

Galerie D'images

Nicole tente ainsi d’apporter un peu plus d’interaction aux jeux du genre. Ce visual novel qui donne beaucoup de liberté aux joueurs et joueuses laisse malheureusement un peu sur sa faim dans ce mode innovant mais qui reste répétitif. L’histoire reste tout de même assez agréable à suivre, bien qu’on puisse lui reprocher une morale douteuse (et on ne peut qu’espérer que ces passages soient des maladresses des développeur·euse·s).

Ce test de Nicole sur Nintendo Switch a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.

En bref

Avantages

  • Une direction artistique satisfaisante
  • Une intrigue facile à suivre
  • Un gameplay original

Défauts

  • Une morale douteuse
  • Un mode gestion parfois répétitif
  • Certaines fins sont un peu expéditives
  • L’aspect enquête est en retrait dans le mode gestion
Notre Note :
2.5/5