Jeux VidéosTests

Test : Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder’s Revenge sur Switch

Caractéristiques du jeu

  • Sous-Titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Portugais
  • Date de sortie : 16/06/2022
  • Joueur(s) : 1 – 6
  • Classe d’âge : 12+

Ce test de TMNT: Shredder’s Revenge sur Nintendo Switch a été réalisé sur une partie complète de 11 heures.


Parmi les différentes séries ayant pris leur essor dans les années 90, les tortues ninjas font sûrement partie des plus connues. En effet, difficile à l’époque de passer au travers le phénomène qui a envahi comics, TV et étals de figurines. L’arcade ne fut pas oublié avec une borne où il était possible de jouer en coopération jusqu’à 4. Une innovation qui, couplée à un gameplay et des graphismes au top, lui permis de rencontrer un vif succès. Dotemu et Tribute Games ont décidé de tenter leur chance en proposant leur version du Beat’m all. Nous allons voir dans ce test de Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s Revenge si le pari est réussi.


Dès les premières secondes nous voici plongés quelque 40 ans en arrière avec une intro digne du dessin animé des années 80. On y apprend donc que Shredder et le clan des Foot ont pour nouvelle lubie de prendre le contrôle de la Statue de la Liberté et la relooker à leur goût. Bien entendu, Kang est de la partie, mais doit tout d’abord remettre en fonctionnement son corps robotique. Évidemment, nos fidèles tortues refusent de leur laisser le champ libre et prennent aussitôt les armes pour contrer leurs sombres desseins. Seule déception pour nous autres français : l’absence du générique francisé de l’époque.

Graphiquement, le titre est une véritable lettre d’amour à la série d’origine avec une inspiration non camouflée de “Turtle in Time“. Du charadesign, aux ennemis, en passant par les décors, on en prend plein les yeux avec un soin apporté aux moindres détails et une colorimétrie flashy à souhait. Quant aux animations elles sont tout aussi soignées. Héros et ennemis évoluent de façon fluide distribuant les gnons et les pains dans des environnements aussi riches que variés : Central Park, Coney Island, centre commercial ou encore dimension X pour n’en citer que quelques-uns. L’humour, bien présent dans la série, est aussi au rendez-vous. Entre mimiques délirantes, clins d’œil et autres caméos il se passe toujours quelque chose qui prête à sourire et renforce l’ambiance du titre.

Pour la bande-son, Tee Lopes est aux commandes. Ce dernier est loin d’être un inconnu puisqu’on lui doit par exemple celles de Sonic Mania. Les rythmes collent parfaitement aux niveaux traversés et c’est avec joie que l’on vient à bout des boss sur des riffs de guitare endiablés. Autres invités de marque sur la partie audio : Ghostface Killah featuring Raekwin the Cheh du Wu-Tang Clan. Ils offrent à nos sensibles oreilles un morceau totalement inédit mais diablement efficace !

Shredder’s Revenge est un Beat’m all dans la plus pure des traditions. On y retrouve ainsi toute la panoplie de coups standards, combos et mouvements aériens et autres objets à balancer sur les méchants. Mais les développeurs sont allés encore plus loin en étoffant le gameplay. Il est donc possible de charger son attaque pour distribuer un coup puissant, de projeter l’ennemi de multiples manières (on ne se lasse d’ailleurs pas d’envoyer s’écraser les Foots contre notre écran) ou d’esquiver afin de sauvegarder quelques précieux PV ou d’attaquer l’ennemi par-derrière.

Tribute Game a pensé à rajouter sa touche personnelle : une jauge de puissance ninja. Cette dernière se remplit tout doucement grâce aux attaques ou entièrement en provoquant les adversaires (ce qui nous laisse quelques secondes à leur merci alors attention au timing). Celle-ci va nous permettre de déclencher une attaque spéciale dévastatrice. Il ne faudra pas hésiter à s’en servir pour bénéficier de quelques secondes de répit.

Chaque personnage possède ses propres caractéristiques de puissance, vitesse et allonge. Les développeurs ont ainsi bien respecté le background des uns et des autres renforçant le plaisir lors des parties. Les animations sont aussi différentes et on se surprend à refaire les mêmes niveaux, mais avec les autres héros afin de renouveler l’expérience. Au nombre de six lors du premier lancement, un septième viendra rejoindre Léonardo, Raphaëllo, Donatello, Michellangello, Splinter et April. Ne comptez néanmoins pas sur moi pour vous en dire plus sur le sujet… Il faudra venir se mesurer au clan des Foots pour le découvrir.

Concernant les modes de jeu, le menu principal nous en révèle directement le contenu : un mode histoire et un mode arcade. Ce dernier se rapproche tout simplement de l’expérience traditionnelle avec l’enchaînement des niveaux les uns après les autres. Les joueurs ont un nombre limité de vies et de continues pour tenter d’arriver jusqu’aux crédits, le tout sans possibilité de sauvegarde. Dans TMNT : Shredder’s Revenge, ce sera donc une aventure sur pas moins de 16 niveaux tous bien différents tout comme les boss qui parfois viendront même vous rendre visite à plusieurs ! Comptez au minimum 1H30 pour en voir le bout et 2 bonnes heures si vous prenez le temps. Le réglage de la difficulté est paramétrable si vous appréciez plus de challenge. Petite variation très agréable avec la présence de quelques niveaux en hoverboard. En plus de se défaire des ennemis, il faudra se diriger et esquiver les obstacles.
Quant au mode histoire, il va nous permettre de rejouer chaque niveau à volonté. Le but est de trouver des secrets disséminés à l’intérieur, de valider des défis (un nombre minimum de combo, finir le niveau sans être touché…) ou encore réaliser des quêtes secondaires. Cela permettra d’améliorer la puissance de nos héros par exemple. Comptez entre 3 et 4 heures pour en faire le tour. Notons le petit clin d’œil à la version NES dans ce mode, puisque la navigation sur la carte se fait à l’aide du Van des tortues… Nostalgie !

Mais que serait-ce un beat’m all sans la possibilité de s’y amuser à plusieurs ? D’autant plus que la version arcade permettait d’accueillir 4 joueurs. Et bien ici, il est possible de coopérer jusqu’à… 6 en même temps. Bon, autant le dire tout de suite, dans cette configuration le plus difficile étant encore de s’y retrouver à l’écran. Heureusement qu’il n’y a pas de friendly fire ! Pour un max de fun, privilégiez donc des cessions entre 2 et 4 simultanément. D’autant plus qu’à plusieurs, de nouveaux mouvements et combos sont accessibles tout comme la possibilité de transférer quelques PV à un ami dans les situations critiques ou de le ranimer avant qu’il ne perde une vie.
Cerise sur le gâteau, les slots vides peuvent même être comblés en trouvant des joueurs via la connexion internent. Pratique pour passer un bon moment sans être dans la même pièce. Le code réseau est assez stable même entre joueurs très éloignés. On notera tout de même quelques téléportations d’ennemis, mais rien de rédhibitoire.


DotEmu et Tribute Games signent avec TMNT : Shredder’s Revenge, le retour de nos tortues préférées par la grande porte des Beat’m all. On prend un réel plaisir à faire passer l’envie de conquérir le monde au clan des foot. Que ce soit graphiquement, musicalement ou le gameplay, tous les ingrédients ont été choisis et peaufinés afin de nous livrer une expérience digne des épisodes originels. Et l’on peut même dire sans trop se tromper que l’élève a dépassé le maître ! Kawabunga !

Ce test de Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s Revenge sur Nintendo Switch a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.


EN BREF

Les +

  • Un gameplay dynamique
  • Graphiquement très plaisant
  • Une bande son qui envoie
  • Le mode histoire
  • Jeu en multi en ligne ou local
  • 16 niveaux de pure extase

Les –

  • Certains boss peut-être un peu trop simples
  • A plus de 4 on s’y perd
  • Toujours trop court…
  • Un peu répétitif après quelques heures

Galerie d’images

Summary
Review Date
Reviewed Item
Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder's Revenge
Author Rating
41star1star1star1stargray
Software Name
Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder's Revenge
Software Name
Nintendo Switch
Software Category
Video Games