Jeux VidéosTests

Test : Turmoil sur Nintendo Switch

Caractéristiques du jeu

  • Catégorie(s) : Simulation, Stratégie
  •  Editeur(s) : PLAYDIGIOUS
  • Développeurs(s) : Gamious
  • Voix : N/A
  • Sous-Titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Néerlandais, Portugais
  • Date de sortie : 28/05/2020
  • Joueur(s) : 1
  • Taille : 766,00 MB
  • Classe d’âge : 3 ans

Introduction

Vous avez toujours voulu être dans la peau d’un chercheur de pétrole dans le Grand Ouest américain ? Non ? Moi non plus… Et pourtant c’est ce que nous propose Turmoil qui nous fait exaucer un vœu que nous n’avions même pas encore formulé. Dans ce jeu, il va falloir partir à la conquête du saint pétrole dans une Amérique à l’aube de l’ère industrielle, découvrir des gisements, forer, stocker, et vendre le précieux liquide au plus offrant. Turmoil combine ainsi des éléments de simulation, de stratégies, mais aussi des puzzles, pour un cocktail détonnant et plaisant !

On commence notre épopée économique dans une ville tout juste sortie de terre, accompagné d’autres chercheurs de pétrole, des bourgeois en pleine reconversion professionnelle qui ont flairé le filon, et qui vont vite devenir nos concurrents dans cette course effrénée vers l’or noir. On va ainsi pouvoir choisir parmi 4 personnages à l’aide d’un petit résumé de leur histoire, mais c’est un choix qui n’aura pas d’incidence sur le déroulé du jeu. Ensuite, le maire de la petite ville va nous expliquer les rudiments de la recherche de pétrole, et de la construction de notre prochain empire. Par la suite, celui-ci vendra les parcelles de terrain que l’on devra acheter, ou plutôt gagner aux enchères, pour faire toujours plus de profits. Pour gagner le mode campagne, il faudra obtenir les parcelles les plus prolifiques, et développer nos technologies de découverte, de forage, et de transport du pétrole, tout cela grâce à différents PNJ qui apparaîtront progressivement en ville pour nous vendre des améliorations.

Turmoil est ainsi un mélange audacieux de différents genres, allant bien au-delà d’une simple simulation. Avant de partir dans notre conquête du pétrole sur un terrain acheté au préalable, on doit acheter des améliorations en ville, et nos progrès seront immédiatement remis à zéro pour la partie suivante. Chaque partie se déroule sur un an, les jours défilent à vive allure, et on commence avec 2000$ en poche pour implanter notre matériel sur le terrain. Il s’agira alors de faire du profit pour rentabiliser ces 2000$ investis, et finir l’année en tant que plus gros bonnet du pétrole. Plus on gagnera d’argent, plus on pourra peser dans la balance aux enchères de terrains les plus riches en pétrole, et plus on pourra s’octroyer des manières plus rapides et efficaces de trouver le pétrole et de l’extraire. Bien sûr, rien ne nous oblige à acheter ces upgrades, si l’on estime avoir une stratégie qui fonctionne déjà à merveille, mais ils sont quand même un énorme plus au cours de l’aventure.

L’aventure se déroulant sur un an, il faudra vendre le maximum de pétrole dans ce court laps de temps. Deux compagnies pétrolières peuvent vous acheter votre précieux bien directement sur le terrain, et leurs prix d’achat fluctuent de jour en jour. Il sera ainsi parfois nécessaire de stocker le pétrole en implantant des silos en attendant des jours plus fastes, mais attention aux débordements qui entraîneront alors des amendes pour pollution des sols ! On a aussi la possibilité de graisser la patte des acheteurs avant le début de chaque partie pour s’assurer que leur prix d’achat ne tombera pas en dessous d’un certain seuil, après tout, l’argent fait tourner le monde.

Le gameplay de Turmoil est extrêmement addictif, sans doute parce qu’il mélange plusieurs genres avec brio. Je n’ai toujours pas parlé de la partie puzzle à ce stade du test, mais elle est toute aussi importante : en effet, vos puits de forage doivent être reliés aux gisements en profondeur, gisements qui s’épuisent plus ou moins vite selon leur volume. Lorsqu’un gisement est complètement sec, il va falloir creuser toujours plus profond, ou bien dans une autre direction pour en trouver un autre, les sourciers peuvent vous venir en aide pour sentir un emplacement approximatif, mais la tâche nous incombe de trouver la meilleure route possible pour nos tuyaux, sans jamais que ceux-ci se croisent, ou bien se retrouvent coincés par un bloc de roche sans la bonne foreuse, et tout ça pratiquement à l’aveuglette. Le sous-sol dans Turmoil est un vrai gruyère, mais il faut le canaliser du mieux qu’on le peut en usant d’une bonne stratégie pour ne pas s’emmêler les tuyaux, un peu à la manière de Snake où il ne faut jamais que le serpent se morde la queue. On sent néanmoins que le portage sur console pâtit un peu du manque de boutons disponibles, et il arrive fréquemment au début du jeu que l’on fasse une erreur qui nous fasse perdre un peu de temps et d’argent, par exemple en fermant une vanne en voulant agrandir un tuyau, mais ce sont quelques soucis qui disparaissent vite avec l’habitude. Lorsque l’on est plein aux as, ce n’est qu’un mineur inconvénient de toute manière, mais il peut être frustrant.

Concernant les graphismes, Turmoil va droit au but : des environnements en 2D qui se doivent d’être clairs pour un gameplay énergique. En réalité, une fois que l’on a la tête dans le guidon, les graphismes passent très vite au second plan tant on est aspiré par tout ce qu’il se passe à l’écran, mais ils sont tout de même sympathiques, et surtout n’empêchent jamais la compréhension des actions. Il en va de même pour la musique, très vite oubliable, mais qui fait l’effort de proposer un style western appréciable. 

Galerie D'images

Conclusion

Turmoil est une excellente surprise, un jeu que l’on n’attendait pas et qui ne paye pas de mine, mais qui a beaucoup de choses à offrir. En mélangeant les genres de la simulation, de la stratégie et du puzzle game, il fait montre d’un gameplay rafraîchissant et très prenant. Le jeu sait nous prendre par la main, nous apprendre son fonctionnement très rapidement, puis nous proposer une rejouabilité efficace, c’est un excellent titre pour passer le temps, qui saura sans doute plaire à un large public !

Ce test de Turmoil sur Nintendo Switch a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.

En bref

Avantages

  • Mélange de genres très sympathique
  • Gameplay addictif
  • Grande rejouabilité 

Défauts

  • Contrôles un peu confus au début 
  • Campagne un peu courte
Notre Note :
4/5