Jeux VidéosTests

Test : void tRrLM(); //Void Terrarium sur Nintendo Switch

Caractéristiques du jeu

  • Catégorie(s) : RPG
  •  Editeur(s) : NIS America
  • Développeurs(s) : Nippon Ichi Software
  •  Voix : N/A
  • Sous-Titres : Anglais
  • Date de sortie : 10/07/2020
  • Joueur(s) : 1
  • Taille : 785,00 MB
  • Classe d’âge : 7 ans

Introduction

Void tRrLM(); //Void Terrarium est un RPG roguelike où l’on incarne un minuscule robot essayant de protéger la dernière humaine sur Terre dans un monde post-apocalyptique. À travers ce concept, Void Terrarium est un jeu qui parvient à faire plonger le joueur dans un monde aussi beau que mélancolique, tout en proposant un gameplay plein de challenge !

Dans Void Terrarium, le joueur incarne Robbie le robot qui se réveille dans les ruines d’une ville souterraine. Grâce à cette intelligence artificielle encore active, on découvre que l’humanité s’est réfugiée sous terre pour fuir des gaz toxiques à la surface et continuer à prospérer. Malheureusement, cette colonie humaine a finalement elle aussi été décimée, et seule une petite fille reste encore en vie, bien qu’étant dans un état végétatif… Robbie et sa camarade numérique décident de nommer l’humaine Toriko, et de lui venir en aide pour ne pas laisser mourir l’humanité. Pour ce faire, on va devoir partir explorer les ruines du monde avec Robbie à la recherche de nourriture, de médicaments et d’abris pour Toriko, une tâche pas si facile puisque ce monde déchu est maintenant habité par une ribambelle de robots tueurs et d’animaux ayant subi des mutations… 

Void Terrarium se divise en deux phases de jeu : la construction de sa base et l’exploration de donjons. Le but majeur est de garder Toriko en vie dans son immense terrarium, ce qui implique de la nourrir, de la soigner, de la protéger en craftant des objets et d’améliorer Robbie pour pouvoir aller toujours plus loin dans les donjons et ainsi trouver de meilleurs matériaux, tout en résistant aux ennemis toujours plus redoutables. Si cependant tous les objets que vous trouvez ne vous sont pas utiles, pas de panique, le tout est converti en ressources utiles au bon fonctionnement de Robbie ou pour le crafting ! Les phases de dungeon crawling sont quant à elles très standard, comme dans tout roguelike notre petit Robbie va explorer des niveaux générés de manière procédurale en combattant des ennemis au tour par tour.

Le gros point fort du titre est sans conteste sa direction artistique, tant musicale que visuelle. Les sprites et le design du monde sont en parfaite adéquation avec l’atmosphère que le jeu veut mettre en place, à savoir un monde un jour prospère et maintenant déchu, mais toujours massif, et où Robbie et ses amis ne semblent être que des insectes à deux doigts d’être écrasés à tout moment.
Les musiques chiptunes appuient bien le ton relativement sombre du jeu, tout en apportant une certaine mélancolie. Comme Toriko et Robbie sont muets, toutes leurs interactions doivent passer par l’image et la bande-son, et c’est un travail mené avec brio ! En effet, le joueur est réellement impliqué dans le sauvetage de la petite fille même si elle ne prononce pas un seul mot, on veut à tout prix qu’il ne lui arrive aucun mal, et c’est ainsi qu’on a toujours l’envie d’aller visiter les donjons pour lui venir en aide.

Les phases d’exploration de donjons n’apportent pas de réelle nouveauté au genre du roguelike, et Void Terrarium serait une excellente entrée en matière pour les néophytes s’il n’avait pas une tare importante : les changements de statut incessants. En effet, il arrive très régulièrement d’activer un piège en entrant dans une salle et de finir paralysé, confus, ralenti, et ainsi de devenir une proie très facile pour les ennemis. Le facteur chance est donc non négligeable à chaque partie, et cela pourrait être anodin si certaines quêtes ne nécessitaient pas de descendre très profondément dans des donjons sans aucun checkpoint, il n’y a rien de plus frustrant que de perdre toute sa progression à cause d’un vulgaire piège déclenché sans crier gare…

Galerie D'images

Conclusion

Void Terrarium est un jeu qui parvient à investir le joueur de par son gameplay, en mélangeant des phases de roguelike et de construction de base. Bien que le genre du dungeon crawling soit souvent répétitif, le titre parvient à maintenir une nouveauté et à offrir une quête relativement profonde et accrocheuse. Le jeu brille de par sa direction artistique en parfaite adéquation avec l’atmosphère qu’il veut instaurer, apportant un ton à la fois brutal, triste, mais aussi mélancolique et parfois très beau. En proposant un sens de progression par étape et en faisant du joueur le sauveteur de Toriko et de l’humanité toute entière, Void Terrarium parvient à être très addictif malgré son côté parfois trop aléatoire.

Ce test de void tRrLM();  //Void Terrarium a été réalisé à partir d’une version offerte par l’éditeur.

En bref

Avantages

  • Superbe direction artistique 
  • Histoire accrocheuse
  • Intelligent mélange de genres

Défauts

  • Parfois un peu trop aléatoire 
  • Manque d’innovation
Notre Note :
3.5/5