Critique de livreTests

Zelda – Chronique d’une Saga Légendaire Vol.1

Caractéristiques

 
  • Genre : Monographie
  •  Editeur : Third Editions
  • Auteur(s) : Nicolas Courcier – Mehdi El Kanafi
  • Langue : Français
  • Nombre de pages : 240
  • Format : 160 mm × 240 mm
  • Date de sortie : 17/03/2016
  • Prix : 24,90€

Zelda – Chronique d’une Saga Légendaire Vol.1 est un livre qui donne envie d’être pris en main et parcouru. En effet, sa couverture épaisse, ornée d’écritures et d’enluminures dorées, attire indéniablement l’œil. On pourrait aisément le croire directement extrait d’une des bibliothèques d’Hyrule ! Le quatrième de couverture renforce cette sensation avec un texte imprimé façon prophétie. Le papier utilisé est agréable au toucher, d’un grammage élevé, renforçant ainsi l’aspect qualitatif. Quant à l’encre et à la police de caractères choisies c’est également un sans-faute : les textes sont parfaitement lisibles sans avoir besoin d’une loupe pour les déchiffrer.

Le livre, édité chez Pix’n Love, ne passe pas inaperçu avec sa couverture souple de couleur bleue ciel. L’œil y est tout de suite attiré par une boule de cristal de laquelle semble sortir un dragon… qui, pour quelqu’un ayant suivi un tant soit peu les aventures de Son Goku, fait penser à Shenron. Cette première impression est vite confirmée par les grandes lettres dorées présentant le thème. L’intérieur est de très bonne qualité avec un papier satiné épais et un encrage bien contrasté qui ne présente aucun défaut tout au long des 328 pages. Par contre, n’espérez pas y trouver des illustrations. Nous sommes en présence d’un travail de recherche qui ne nécessite pas d’avoir recours à des dessins. Si je devais émettre une petite critique, ce serait sur le résumé du quatrième de couverture. Sa lisibilité est quelque peu difficile, la faute à la couleur « or » et nécessite de jouer avec la lumière pour pouvoir être lu convenablement.

Pour tous ceux qui aiment les illustrations ou les photos, passez votre chemin. En effet, à l’instar d’autres titres de la même collection chez Third Editions, le lecteur ne trouvera que du texte à l’intérieur. Au-delà du fait que le but du livre n’est pas là, Nicolas Courcier et Mehdi El Kanafi, les deux auteurs, s’en étaient expliqués lors d’une interview radio : les royalties demandées par Nintendo pour ce genre de rajouts dans un livre sont extrêmement élevées. Cela aurait donc eut un impact sur le prix, ce qui n’était pas leur souhait. En échange, les aspects qualitatifs vus dans le chapitre précédent ont été renforcés, donnant un ouvrage plaisant à tenir et à feuilleter. À noter également la présence d’un marque-page pour nous permettre de faire une pause où bon nous semble.

Si l’ouvrage possède pas moins de dix-neuf chapitres (plus un avant-propos et une conclusion) il peut être découpé réellement en deux parties. La première regroupe sur 156 pages l’intégralité des jeux depuis « The Legend of Zelda » sorti sur NES en 1986 jusqu’à « A Link Between Worlds » sur 3DS en 2013. Il manque donc « Tri Force Heroes » arrivé sur 3DS en 2015 et « The Legend of Zelda: Breath of the Wild » datant de 2017 sur Switch et WiiU. Concernant ce dernier, il bénéficie de son propre livre en étant décrypté au travers du volume 2.

Chaque jeu se voit traité à peu près de la même manière. Les auteurs détaillent tout d’abord l’histoire de l’épisode et son positionnement dans la chronologie Hylienne. Puis vient un paragraphe sur le travail réalisé par les développeurs pour arriver au résultat final : inspirations et influences notamment. Nous avons ensuite une réflexion autour des apports de la série dans le monde d’Hyrule, sur ses personnages (jouables ou non, humains, faune et flore) ainsi que sur les éventuelles mécaniques de jeu, nouveaux éléments de gameplay. Pour finir, un dernier point traite et amène à réfléchir sur l’orientation de la saga à la suite de cet épisode.

La seconde partie du livre, quant à elle, se déroule sur six chapitres et pas moins de 65 pages. Nicolas Courcier et Mehdi El Kanafi commencent tout d’abord par les épisodes annexes comme par exemple les Game & Watch, ceux sortis sur le CD-I de Philips… Puis ils s’attaquent à mettre en avant ce qui a fait des « Zelda » une saga légendaire. Bien qu’intéressant, ce passage est principalement la reprise des différentes analyses que l’on peut trouver tout au long de la première partie. Et si lors d’une lecture en continu du livre cela fait très « redite » on pourrait y trouver un intérêt lors d’une relecture future sans forcément vouloir relire l’intégralité des épisodes. Les auteurs consacrent ensuite six pages sur la musique et ses influences avec, par exemple, l’importance du thème principal et des sons si caractéristiques de la saga. Ils mettent également en exergue la volonté des développeurs d’imposer aux joueurs l’ambiance musicale comme partie intégrante du gameplay et comment ils y sont parvenus. Vient enfin l’avant-dernier chapitre et non le moindre. En effet, il s’étale sur une trentaine de pages. Il est entièrement consacré à Link et aborde l’impact des éléments clefs de son univers sur sa construction en tant que héros. Le livre se termine sur une rapide analyse de deux autres figures récurrentes : Zelda et Ganon.

Le niveau rédactionnel de Zelda – Chronique d’une Saga Légendaire Vol.1 est assez intéressant, car il s’adapte en fonction des passages. En effet, pour tout ce qui touche à la première partie, la lecture est fluide et passionnante. On dévore les chapitres et la chronologie complète de la saga en quelques heures. Les termes utilisés et les analyses rédigées lors de ces pages sont accessibles à tous.

Il en va différemment pour la seconde partie où les auteurs analysent des différents symboles de l’univers des « Zelda« . Le point culminant étant le chapitre sur l’évolution de Link. En effet, ce dernier se veut particulièrement pointu dans son cheminement intellectuel et dans sa rédaction. Il nécessite un peu plus d’investissement que le reste afin d’en suivre l’approche philosophique. Il s’articule principalement autour de l’épisode « Ocarina of Time » qui apparaît pour les auteurs comme le point central de la saga (Il est le premier à être réalisé en 3D et permet à la franchise de passer un cap).
Tout au long de notre lecture, on se rend compte de la quantité de travail effectué par Nicolas Courcier et Mehdi El Kanafi. En effet, ils ont collecté, compilé et analysé plus de trente ans de données sur l’univers imaginé par Shigeru Miyamoto. De nombreuses anecdotes de sources diverses émaillent le texte afin d’apporter du crédit et étayer certaines de leurs réflexions. On sent par ailleurs que l’accès aux données s’est grandement amélioré avec l’arrivée du Web, permettant ainsi d’approfondir un peu plus leurs analyses sur les épisodes récents.

Zelda – Chronique d’une Saga Légendaire Vol.1 est un livre pour les passionnés de l’univers d’Hyrule. La rédaction et les analyses des deux auteurs sont de qualité et nous permettent d’en apprendre un peu plus sur le cheminement qui a mené du premier « Zelda » sur NES à « Breath of The Wild ». On regrette qu’il n’y ait aucun référencement des sources ou de bibliographie ainsi que l’absence totale d’illustrations. Ce dernier point est largement compensé par la qualité de la couverture, du papier et de l’impression. La deuxième partie du livre nous offre une analyse poussée au travers de l’épisode « Ocarina of Time » et ne s’adressera pas forcément à tout le monde bien que très intéressante.

Galerie D'images

Notre Note :
3.5/5